L’Aid al Adha signifie la fête du sacrifice, on l’appelle parfois Aid al Kabir, signifiant la grande fête. On la célèbre dans le Maghreb, c’est une fête très importante pour les musulmans, la plus importante. Elle se déroule le 10 Dhou Al Hiija, le dernier mois du calendrier musulman.

C’est une fête traditionnelle musulmane. Dès que l’on peut apercevoir la nouvelle Lune, qui montre la fin du mois précédent et enclenche le début du suivant, les musulmans vont donner gloire à Dieu, envers sa grandeur par un takbir, disant « Gloire à Dieu, la louage appartient à Dieu, il n’y a pas d’autres divinités à part Dieu… ». Ils récitent ceci autant de fois que possible dans les mosquées, maison et marchés. Les hommes prient à voix haute tandis que les femmes à voix basse, et cela, dès la veille jusqu’au lendemain matin, au jour de la fête. Au petit matin, ils mangent des dattes en nombre impair, se purifient par les bains, se vêtent de beaux vêtements et s’en vont au lieu de prière où ils prient deux ‘unités de prière’, écoutent le sermon de l’imam leur parlant des bonnes actions à faire en signe d’adoration, de dévotion, pour qu’ils aient le succès le jour de la Résurrection.

Cette célébration est en hommage à la soumission d’Ibrahim (ou Abraham pour les juifs) envers Dieu. Elle est caractérisée par l’événement où ce dernier acceptait d’égorger Ismaël son propre fils, sous le commandement de Dieu, qui envoya un mouton à la place par un entremetteur, l’ange Gabriel, en signe d’offrande. C’est pour cette soumission que les musulmans sacrifient désormais un mouton ce jour là, ou alors un bélier, une vache, voire une chèvre… Ils doivent l’égorger, d’une certaine façon : la bête doit être couchée sur le flanc gauche et sa tête face à La Mecque. L’imam commence d’abord, puis els fidèles font de même. L’islam pousse les fidèles à gratifier Dieu pour tous les bienfaits qu’il ait pu  faire au cours de notre vie, à partager la viande avec les plus démunis Il est dit, pour les judéo-chrétiens, que ce n’était pas Ismaël qui allait être sacrifié mais Isaac, son autre fils héritier.

L’origine viendrait d’une sourate du Coran, la sourate 22 (pèlerinage) énonçant la fête mais sans mouton, et avec un chameau à la place.

DATE

Les dates changent selon les années, puisque nous sommes ici avec un calendrier lunaire, le jour de célébration varie selon les endroits où l’on se situe.

  • Vendredi 26 octobre 2012
  • Mardi 15 octobre 2013


  • Dimanche 05 octobre 2014
  • Jeudi 24 septembre 2015