Dussehra est la victoire du dixième jour. C’est une fête hindoue, très appréciée et populaire, notamment dans le nord de l’Inde que l’on célèbre le dixième jour de Navratri ou de Durgotsav. C’est un dérivé du sanscrit qui signifie ‘mauvais destin’ dans diverses formes, en Inde, au Népal et au Bangladesh.

Cette journée commémore la victoire de Râma face au grand démon, Râvana. Cette partie historique, écrite dans le Ramayana, révèle que Râvana, le roi du Lanka (Sri Lanka) a pris en otage la femme de Râma, dénommée Sita. Il la retena sur l’île. Plus tard, Râme se lia avec Sugreeva et Hanouman, respectivement le roi du peuple des singes et son ministre, dans l’objectif de sauver Sita. A la fin de cette bataille, opposant les deux armées, singes contre démons, Râvana fut abbatu par Râma. Pour célébrer le retour de Rama, le soir, chaque habitant allume des lampes de terre, des Deepak, dans leur ville. Depuis, cette journée est commémorée.

DATE

  • Mercredi 24 octobre 2012
  • Lundi 14 octobre 2013
  • Samedi 4 octobre 2014
  • Jeudi 22 octobre 2015

FETE

La festivité qu’est Dussehra permet aux dévoués de défiler à travers la ville, en procession avec plusieurs représentations de très grandes tailles à l’effigie de Râvana, le héros, et de  son frère Kumbhakarna ainsi que de son fils Meghanatha. Des récits du célèbre Ramayana sont lus, quelque fois mis en scène par des artistes amateurs de théâtre. Egalement des prières sont dites pour honorer Râma. Ils déposent des pousses d’orge autour de l’autel, et le soir de la fête, les effigies sont brûlées, étant donné qu’elles sont pleines de pétards. Les représentations sont là pour créer une ambiance saine et propre.

A Kulu, cette fête est une manifestation de grande importance qui se déroule en automne où plusieurs représentations de divinités locales sont promenées dans des baldaquins de toutes les couleurs. A Mysore, la fête est dotée d’une forte ampleur, il y  a toute sorte de cortège où le Mahârâja domine de par sa tête sur un éléphant protégé et défilant dans toute la ville, bien illuminée pour cette journée. En Inde, il y a une saison de récolte qui commence et la déesse mère est demandée à ce moment là afin qu’une nouvelle saison de récolte débute et pour réactiver une fertilité du sol bien meilleure.

Ceci se fait par des rituels ecclésiastiques qui sont préparés pour faire appel aux forces cosmiques qui redonnent de la jeunesse au sol. Ils sont prévus pour enlever dix qualités jugées mauvaises qui sont représentées par dix têtes de Ravana :

  • Vasana de Kama, la convoitise,
  • Krodha, la colère
  • Moha, l’illusion
  • Lobha, l’avidité
  • Mada, la fierté
  • Matsara, la jalousie
  • Manas, l’esprit
  • Buddhi, l’intellect
  • Chitta, le désir
  • Ahankara, l’amour-propre

Plusieurs croyants ayant une foi hindoue se confient aux réunions amicales et offrent des aliments pour les dieux au Népal et en Inde.