Cette fête commémore une victoire et également la purification du temple profané et sa nouvelle dédicace envers Dieu. Elle est aussi appelée fête des Lumières, célébrée durant une longue période de huit jours, à partir du 25 décembre dans le calendrier grégorien, mois de kislev en juif. Hanoukka signifie la purification, ici celle du temple de Jérusalem au mois de décembre 964 avant notre ère.

En réalité, le roi de Syrie avait profané ce temple et refusé au peuple, le culte juif. Par la suite de cet acte, il y a eu plusieurs rebellions, dont une menée par Judas Maccabée et ses frères. Ce retournement de situation a été très important : ce fut la première fois que les juifs ont demandé les armes afin de protéger leur foi et libertés religieuses. Judas remporte le combat, rentre à Jérusalem en découvrant un temple pillé, incendié par des rites de païens. De cette profanation, ne reste qu’une jarre contenant de l’huile suffisante pour brûler une journée : hors les juifs l’allument et elle resta allumé pendant huit jours. Le miracle est donc célébré à Hanoukka, fête des Lumières.

DATE

  • Dimanche 9 décembre au dimanche 16 décembre 2012
  • Jeudi 28 novembre au jeudi 5 décembre 2013


  • Mercredi 17 décembre au mercredi 24 décembre 2014
  • Lundi 7 décembre au lundi 14 décembre 2015

FÊTE

De nos jours, les fidèles allument des lumières ce jour là, parmi des bougies et autres lampes. Le rite est d’allumer une lumière le premier jour, deux le second jour et ainsi de suite jusqu’au huitième jour, où toutes les lumières sont allumées en même temps. La lampe spéciale, la hanoukiya, est présente dans chaque maison, visible de l’extérieur.  A cette occasion, il est habituellement dégustés des plats frits dans de l’huile d’olive, tels que les soufganiyot qui sont des pâtisseries fourrées à la confiture. Les petits enfants, principalement, jouent avec des toupies à quatre faces, appelés ‘dreidel’ en yeddish et ‘sevivon’ en hébreu. Ils peuvent aussi recevoir plusieurs cadeaux, comme un peu d’argent, ou quelques pièces en chocolat, chaque soir à l’allumage des bougies pendant les huit jours.