Le Mawlid commémore principalement la naissance du prophète Mahomet, islamique. Elle se fête à une période du calendrier chrétien, qui se corrèle au 12 de Rabia Al Awal, et se commémore dans un grand nombre de pays d’origine musulmane à travers le monde.

C’est à La Mecque que Mahomet est né à la fin du Ve siècle, en 570 selon certains historiens. Il serait né un lundi soir, précisément le 12 du mois de Rabi al Awal, le troisième mois du calendrier musulman lunaire. Son père était Abdullah ibn Abd al-Muttalib, petit fils du gouverneur de La Mecque, Hâchim. Sa mère se nommait Amina bint Wahb. Les Quraych, ancienne tribu du monde arabe, descendant de Ghâlib, fils de Fihr ( ou Quraych) qui était un guerrier redoutable et fort.

Le grand père de Mahomet, le père d’Amina était chef de clan de Médine de la tribu des Banu Zuhrah. La famille de Mahomet est d’origine hachémite (vient du dynastie de Jordanie), en lien avec son grand père paternel, Hâchim. Les Quraychites sont les protecteurs de la Ka’ba, le sanctuaire reconstruit par Abraham et son fils, Ismaël, selon une coutume, et le sanctuaire est considéré comme un lieu de pèlerinage.

Lord de la mort d’Abdullah à Yathrib (ancien nom de Médine), son fils Mahomet n’est pas encore né. Il mourut d’une maladie grave alors qu’il voulait aller chez ses parents en venant du Cham, avant de rentrer à La Mecque. Le grand père paternel choisissa le nom de Mahomet à sa naissance, le septième jour après l’accouchement d’Amina. La naissance se déroulé à La Mecque chez son oncle du côté de son père, Abû Tâlib. Ach- Chifa a aidé Amina à enfanter de Mahomet. C’est alors que sa mère, affaiblie, confia Mahomet à une nourrice, servante d’un frère du père de Mahomet, puis à une autre Halimah bint Abi Dhuayb. Son mari et elle, amenèrent l’enfant dans le désert où leur tribu vivait, cela devait apporter de la force à l’enfant.

Une apparition fut remarquée par Mahomet et un de ces frères de lait, une tradition dit que deux personnes vêtues en blanc seraient venus sur Mahomet pour le recouvrir sur sa poitrine : ces personnes étaient probablement des anges, purificateur du cœur de Mahomet. Halima rendra alors l’enfant à sa mère biologique, Amina qui mourra trois ans après. C’est son grand père paternel qui pris Mahomet sous sa rpotection qui mourra lui aussi deux ans plus tard, en laissant comme consigne à un oncle de Mahomet Abû Talib de protéger Mahomet, d’en prendre soin.

L’année de Mahomet est l’année de l’éléphant, pour rendre hommage à la manifestation qui s’y était passée : un général chrétien attaqua La Mecque, en vain, avec un troupeau d’éléphants dans le but de détruire le  sanctuaire, la Ka’ba, vénéré pars les musulmans.

DATE

  • Dimanche 05 février 2012
  • Jeudi 24 janvier 2013


  • Mardi 14 janvier 2014
  • Samedi 03 janvier et jeudi 24 décembre 2015