Cette célébration est la Pâque juive. Pessah est la plus ancienne fête et la première célébration de pèlerinage, qui a lieu en début de printemps, du 15 au 22 du mois de nissan, le mois de mars du calendrier grégorien. Pessah célèbre la sortie d’Egypte, la libération du peuple juif vis-à-vis de l’esclavage, c’est un véritable fondement de la religion juive. Les jours précédant cette fête, un nettoyage précis des maisons débute dans l’objectif de supprimer les moindre résidus de « hamet » – toute pâte levée ou nourriture fermentée- qui pourraient y avoir à l’intérieur de la maison.

Les Hébreux partent d’Egypte, débordés, et sans prendre le temps de faire lever la pâte du pain, appelé le matza.

DATE

  • Jeudi 7 avril au vendredi 13 avril 2012
  • Mardi 26 mars au lundi 1e avril 2013
  • Mardi 15 avril au lundi 21 avril 2014
  • Samedi 4 avril au vendredi 10 avril 2015


FETE

Les juifs mangent, ce jour là, un pain spécial : le matza, en souvenir du pain non levé que es Hébreux mangeaient auparavant en laissant l’Egypte. Cette journée donne l’occasion de réunir la famille. Le rituel est d’aller à la synagogue et de préparer la table avant de partir prier. Sur celle-ci traditionnellement, on y pose deux bougies, la coupe des bénédictions, le livre de la Haggadah, racontant la sortie d’Egypte afin de connaître sa signification et son histoire mais aussi il permet la transmission des souvenirs aux génération suivantes, et l’assiette du Seder qui contiennent les mets divers et surtout symboliques de l’esclavage qui a eu lieu en Egypte ainsi que de la délivrance du peuple juif.

L’assiette du Seder est spécifique et comporte plusieurs aliments, sept exactement : la matza en trois tranches, un os d’épaule d’agneau, un œuf fur, le harosset qui est un mélange de pommes, noix et cannelle, les herbes amères, les herbes vertes comme le persil, et de l’eau salée qui sont un rappel des larmes versées par les Hébreux pendant leur esclavage.