Rama Navami est une des fêtes populaires indiennes, célébrant la naissance de Rama, le prince d’Ayodhya, le fils de Dasharatha et de la reine de Kaushalya d’Ayodhya. La commémoration a la tradition d’organiser une remise d’offrandes suivie d’un magnifique buffet. La journée se déroule le neuvième jour du mois de Chaitra (mars avril dans notre calendrier) de l’année lunaire hindoue.

Les habitants mettent des icônes dans leurs maisons, pour célébrer Rama comme il se doit ainsi que sa femme Sita, et en fin d’après midi, les habitants amènent leurs icônes dans les rues de la ville où ils résident. Rama est tel le septième avatar de Vishnu, dans le panthéon hindou. C’est un dieu solaire et il est une des représentations de la loi cosmique. C’est aussi la représentation du parfait monsieur. Ses histoires sont recueillies dans le Râmâyana, édité au 2e siècle avant JC et qui a été écrit par le sage Valmiki.

Ce livre relate l’histoire de Rama, marié à Sita et héritier du royaume de son père, Dasharatha, le roi d’Ayodhya. La seconde femme du roi, Kaikeyi, était jalouse du fils de Dasharatha, c’est alors qu’elle décida de faire exiler Rama dans une forêt éloignée avec sa femme et son frère.

Lors de son exil, qui dura pendant 14 longues années, sa femme, Sita a été prise par un démon, Ravana, le roi des Rakshas. Rama décide d’aller la chercher et combat ce démon avec l’aide de Hanumân en créant un pont reliant l’Inde et l’île de Ceylan (de nos jours, c’est le Sri Lanka) où est retenue Sita. Rama enlève la vie à Ravana, sauve sa femme et repartent tous les trois a Ayodhya, leur royaume où Rama devient alors, le roi.

DATE

  • Dimanche 1er avril 2012
  • Dimanche 20 avril 2013
  • Mardi 8 avril 2014
  • Samedi 28 mars 2015

FETE

Le soleil prend de l’importance ce jour là, il est donc de coutume de se lever en même temps que lui, car il est aussi le symbole du règne de Rama.

Pour rendre hommage à Rama et à son règne magnifique, les hindous célèbrent cette journée comme il le faut.

  • à la mi journée, une offrande est faite à Rama, à l’heure de sa naissance
  • répétition du nom de Ram plusieurs fois dans la journée
  • chants des mantras
  •  lecture du Ramayan durant les huit jours qui précédent Navami ainsi que le neuvième jour
  • cortège organisé dans les villes
  • récitation de vers
  • restriction sur la nourriture, notamment aucune viande n’est acceptée, mais une alimentation plutôt simple
  • décoration des temples
  • allumage d’un grand feu